Going racing?

Photo du 05-07-2014 à 22.05

- Eh mais t’étais où? T’avais disparu? On te voyait plus?
- Écoute bah non, enfin oui, peut-être… mais toujours là, pas loin… juste une pause quoi? Et toi ça va?
- Oui super!
- Parfait moi pareil, et plein de trucs à raconter! Eh je cours demain?
- Où?
- Vincennes, 10 bornes!
- Ok, tu nous raconteras?
- Ouais j’vais voir ça… une photo déjà!!! À plus!
- Ok, à plus!

 

Breaking news!

pause

 

Je prends une pause… pas sport, blog hein!

./+A

Cross de Sceaux 2014 suite et fin

26fi_268_4_0

Photo de la première édition en… 1976!

 

C’était donc dimanche. J’ai encore mal aux jambes. Surtout derrière les mollets. Ca tire! Je m’étire, en douceur. Ca parait pas 7 kilomètres et quelques mais du coup ça va vite! Alors quoi dire?

J’ai découvert dimanche matin le Parc de Sceaux où je n’avais jamais mis les pieds, ni mes Nike (?)! Ah c’est joli le Parc de Sceaux et puis autour aussi dis-donc. Les jardins sont de Le Nôtre et ça en jette. Malheureusement le parcours du Cross n’utilise qu’un tout petit espace dans ce grand parc. Enfin bon, c’est pas du tourisme non plus puisque c’est un Cross!

Il y avait du vent dimanche et il faisait autour de quatre degré.

Départ de la course Homme senior et vétéran à 9h30. Coup de pétard, ça part et ça file vite devant. Un peloton d’une trentaine de coureurs se détache tout de suite. Je me retrouve dans un deuxième paquet et boucle le premier kilomètre en 3’34 ». Bien sûr il va falloir… ralentir. Je n’ai pas l’entraînement aujourd’hui pour tenir à cette allure, même 7 kilomètres! À la fin de l’année ça ira mieux. Donc là tranquille. Après 2 ou 3 kilomètres bon nombre de coureurs partis bien plus vite que leurs capacités ralentissent et disparaissent de ma vision. Je me retrouve esseulé. Le tracé est sinueux, il faut relancer après chaque virage à angle droit. Là je double souvent des coureurs. Nous parcourons plusieurs fois la même petite boucle dans laquelle il y a un faux plat, deux très brefs raidillons, un passage sur des pavés et une excursion en centre ville!

Ca va, je suis bien. Je suis au train, je garde une allure régulière autour de 3’45 » au kilomètre. Je rattrape un petit groupe de 5 ou 6 coureurs, qui à mon arrivée se disloque et que je laisse ainsi disloqué derrière moi. J’incite à ce que l’on me suive, on ne peut pas. Je continue donc seul.

Nouveau passage sur la portion bitumée en bordure du parc et proche de l’ancienne Mairie de Sceaux. C’est la dernière fois. C’est le final, une ligne droite d’une centaine de mètres. Je n’ai plus de jus pour sprinter mais je parviens à garder ma position malgré deux ou trois coureurs que j’entends accélérer derrière moi.

La course se gagne en 23’45 ». Je finis 23ème au général en 27’07 », soit tout juste au-dessus de 16 kilomètres heure de moyenne.

Niveau matériel j’avais donc chaussé les Nike Zoom Streak LT2. J’en reparlerai. Je suis bien moins à mon aise avec elles qu’avec les Flyknit Racer. Ca tape trop cette Zoom Streak. Je n’ai pas une foulée assez légère et dynamique pour être bien dedans. J’ai besoin d’un peu plus de matériau sous le pied pour sentir une bonne réactivité.

Nike Free Hyperfeel Run Bright Crimson/Atomic Orange

Photo du 08-02-2014 à 13.47 #2

Ouf! Ah! Voilà, enfin! Elles sont là, les Free Hyperfeel Run! Promis j’en parle super vite. Couru 20 minutes hier avec dans un brick training. Super confort, légèreté… j’adore! Un vrai bonheur toujours d’avoir une nouvelle paire de chaussures pour courir.  Sinon aujourd’hui, mini triathlon non enchaîné histoire de remettre la machine en route pour le cross de Sceaux demain après une semaine perturbée par des symptômes griiiiippaux! Arf! A demain!

Nike Free Hyperfeel

Bd5A8OYCQAAzIO6

Oui, non, non, oui, oui, pourquoi pas, pourquoi faire, encore que, ah bon, peut-être, si, oui, non, pas sûr, ah tu crois, alors, oui, bon, j’y vais, et non, tergiversations du désir, Hamlet, procrastination, non, pas tant que ça, mais tu les veux ces chaussures, alors quoi, hésitation, ne pas savoir, vouloir savoir, pas pareil que ne pas vouloir savoir, alors quoi, tu te décides, tu crois, vas-y, t’y vas, j’y vais, déjà j’ai envie d’un sushi, rien à voir, quoique, mais où Kino ou Bounty, sinon les chaussures, en rouge, ou gris plutôt, oui, le prix, peut-être, confort, plaisir, collection, jouissance, fébrilité, 4 jours sans entraînement because symptômes grippe pas clair et puis grosse bonne nouvelle hier, n’empêche, doute persiste chaussures, douteur, douteux, doutant, doutable, bla bla, alors oui, non, quand, tout de suite, demain, attendre, toujours, encore, non là ça y est, ah ça y est, tu y vas, peut-être, rrrrrr…

couv seminaire livre VI (1)

 

Cross de Sceaux 2014

Capture d’écran 2014-02-04 à 18.17.18

Dimanche je serai au départ du Cross de Sceaux. Il s’agit d’une épreuve de 7,250k dans la Parc de Sceaux. Je sens que ça va filer, que ça va aller vite. Du coup j’ai prévu de porter mes Nike Zoom Streak LT2. Elles sont je crois tout à fait adéquates pour ce genre d’épreuve courte et sur terrain non bitumé. What else! J’ai bien récupéré de la course de dimanche dernier. C’était la reprise. Des courbatures mais pas de bobo. Cette semaine c’était repos relatif. La prochaine compétition ce sera le duathlon de Meaux le dimanche 2 mars. J’ai hâte! Ce sera ma première course avec mon nouveau vélo. Je n’ai pas encore eu l’occasion de rouler en extérieur avec. Il va falloir que je fasse ça au moins une fois avant le 2 mars quand même. Bla bla bla. J’y vais!

Les Foulées de Vincennes : ma course et résultats

Capture d’écran 2014-02-02 à 13.47.55

Alors donc! Combien, combien??? 38 minutes et 10 secondes. Bien. Objectif atteint et dépassé. Belle satisfaction. Comme je le disais hier, j’étais venu sur cette course sans préparation spécifique et malgré cela ça s’est bien passé pour moi.

Premier kilomètre, rapide, c’est souvent le cas dans ce genre de course. Euphorie du départ, foule porteuse, encouragements du public font que chacun va plus vite que son rythme recherché. Et puis dire, en général ça se tasse. J’ai perdu du temps jusqu’au kilomètre trois  car il y avait beaucoup de monde et je ne m’étais pas placé tout en avant donc il m’a fallu zigzagué entre des coureurs plus lents que moi. Bon. Je passe en 18 minutes et 58 secondes au 5k. C’était donc bien parti. Là j’ai commencé à repenser à un vieux truc… hum… le fameux negative split! Et oui! Pas ma spécialité. Il faudra que je reparle de ça plus en profondeur. C’est très psychologique cette affaire.

Bon là, passant en 19 minutes en gros, c’était faisable. Au final je fais le deuxième 5k en 19 minutes 10 secondes. Donc c’était pas loin. Mais pourquoi ne pas se concentrer pour faire le contraire? Courir la deuxième moitié de la course 10 secondes plus vite que la première. C’est bien plus compliqué qu’il n’y parait, j’y reviendrai. Pour finir, j’ai eu de bonnes sensations. J’ai laissé filer le sixième kilomètre, en faux plat montant, pour assurer le final. Cette course me fait dire que j’aime beaucoup cette distance, le 10 kilomètres. C’est à la fois long et rapide, et très exigeant en terme de stratégie de course.

Niveau technique, j’ai couru avec les Nike Flyknit Racer. Je les avais portées à nouveau pour une séance d’entraînement cette semaine et je confirme que c’est une chaussure… que l’on ne sent pas! Elle est légère, réactive et épouse bien le pied.

La semaine prochaine je serai à Sceaux pour le Cross qui se déroule dans le Parc de la ville. Distance : 7,250 mètres, terrain stabilisé. Je pense que ça ira plus vite qu’aujourd’hui, je vise les 16 kilomètres à l’heure. A suivre donc.

 

Les Foulées de Vincennes 2014, 10 kilomètres

1414820-1876259

Demain je vais courir ma première course de la saison 2014. Cela participe de ma préparation générale pour les triathlons et autres épreuves de course-à-pied auxquels je vais participer. Mon objectif est donc modeste. Demain je vise un chrono autour des 40 minutes. Je n’ai pas fait de préparation spécifique pour être au top sur un 10 kilomètres. L’année dernière, à Cesson, j’avais couru en 37 minutes et 6 secondes. Je m’attaquerai à ce record personnel en octobre peut-être lors de la course de Saint-Maur! Sans préparation spécifique et avec mon niveau de forme actuelle, plutôt bon cela dit, je crois que viser 40 minutes est raisonnable. Si je fais moins je serai à la fois ravi et surpris. Peut-être. On verra bien. Pour ce qui est de la stratégie de course, hum. Je ne sais trop. Cette semaine j’ai fait deux séances de préparation, tout de même, avec des séries à mon allure de course de l’année dernière, autour de 3 minutes et 43 secondes au kilomètre. C’était… dur! J’en ai bavé! Pour moi c’est une allure très élevée et pour la tenir plus de 35 minutes j’ai besoin d’une vraie préparation. Donc, stratégie pour demain : partir à 3 minutes et 45 secondes au kilomètre et puis voir comment ça va après 3, 4, 5 kilomètres et puis aviser au 5 kilomètres. Je sens que ça va faire mal aux jambes. En gros c’est une course de préparation mais si je peux quand même faire un bon chrono… Pas clair tout ça! En tout cas, je veillerai à ralentir si je vois que c’est trop dur et je resterai à 4 minutes au kilomètres, ce qui correspond à 15 kilomètres par heure et donc à un temps de 40 minutes pour 10 kilomètres. Et voilà!

Réflexions à chaud (?)

Capture d’écran 2014-01-25 à 17.16.53

Je viens juste de finir un entraînement brique! Arf! Une séance avec 2h10 de vélo sur rouleaux suivie d’une course-à-pied de 30 minutes! Je vous passe les détails. Ca va. Bien. Merci!

Des trucs que je cogite, comme ça, cette semaine, en vrac:
-  courir bien lentement aussi;
-  nager bien vite aussi.
En effet j’ai remarqué que je fais attention à ma foulée quand je vais vite mais alors en phase de récupération je n’y pense plus du tout. En natation, c’est l’inverse. Tendance à nager beaucoup moins bien quand ça commence à aller un peu vite!
What else?
- On est en début d’année. Pas la peine de tout déchirer à chaque séance. Calmos! Pareil pour les courses. Ca me semble crucial de pouvoir en faire certaines sans tout donner. Ca paraît simple comme ça mais en pratique hum hum.
- À vélo, ne pas hésiter à corriger à chaque entraînement la position. Peaufiner les réglages, quelques millimètres par-ci, quelques millimètres par-là. C’est très important de se sentir tout-à-fait à l’aise sur le vélo en position aéro. J’ai eu pendant quelques séances une douleur dans l’épaule. J’ai changé les réglages de mes accoudoirs, fait bien attention à bien me positionner (le dos) et maintenant ça va mieux. Ca vaut le coup. Ne pas négliger ça.
- Course-à-pied, je confirme que les Nike Lunaracer+ 3 c’est de la bonne chaussure d’entraînement tempo. Après 300kms la paire que j’ai me va comme un… comme une paire de chaussettes!?!

Voilà. Une semaine bien remplie niveau entraînement. Avec la séance vélo de demain ça fera à peine 10h et pour moi c’est déjà beaucoup!

À suivre.

C’est l’hiver!

Photo du 17-01-2014 à 16.23

Oui, et ça salit les chaussures l’hiver! Cependant, il fait doux et c’est bien agréable.

Première semaine de préparation, ou de pré-préparation. Enfin, la pré-préparation c’est aussi de la préparation après tout. Je nage, pédale et cours, donc. Six à sept fois par semaine. À partir de cette semaine. Ca y est je viens juste de commencer. Je suis en S1! C’est le retour du mal aux jambes et des petites et inévitables douleurs. En tout ça ne fait jamais qu’à peine dix heures par semaine d’entraînement. Je ne suis donc pas bigorexique! Dieu soit loué, s’il y en a un! Encore que, pourquoi pas non plus un peu de bigoterie après tout. Hein! Il paraît qu’au-delà de dix heures hebdomadaires on y est! Dix heures en fait ça fait déjà pas mal si on a d’autres activités et qu’on est un… amateur, même sérieux.

Aujourd’hui c’est une journée où je peux, c’est facultatif (attention j’ai un programme à suivre), faire deux entraînements. C’est un genre de discipline qui me convient (voir Nietzsche dans sa jeunesse). Ce matin j’ai déjà couru cinquante minutes (env. 13,5km/h). Le deuxième entraînement il est suggéré de le faire dans la discipline la plus faible. Malheureusement mon vélo est chez le mécano pour un réglage de jeu de direction. Je crois qu’après deux années intenses de course-à-pied (avec natation en complément, mais peu de vélo), le vélo est ma discipline faible. Mais bon, no bike donc… je vais aller nager. Endurance, mille huit cents mètres par exemple. J’ai nagé hier soir déjà, c’était une séance technique.

Je suis très content du nouveau matériel de natation dont j’ai déjà parlé brièvement. Je vais prendre des photos et en reparler. Les conseils du site Swimsmooth me font le plus grand bien. Je nage de mieux en mieux et les sensations sont bonnes et le chronomètre content aussi (quoique le chronomètre lui… enfin bon!). À pied, je lève les genoux et c’est aussi une nouvelle sensation. Je fais aussi attention à bien dérouler le pied, jusqu’au bout des orteils. Intéressant aussi. En vélo, tout est nouveau cette année, nouveau vélo, nouvelle position, nouvelles pédales et plateaux ovalisés.

Demain, si j’ai récupéré mon destrier à deux roues au préalable, séance brique! Vélo suivi de course-à-pied. J’adore ça les séances briques. Et là c’est un peu corsé, deux grosses de vélo puis quarante minutes à pied. Pas au taquet non plus!

À suivre donc!

12345...10



Greenglow997765 |
Runfreefit4778 |
News google nwshp |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | best weight loss supplments
| afrobasket2013
| Cayennedusaobo